Les aides financières jouent un rôle clé dans l’implantation des sociétés aux États-Unis. Nous verrons dans cette page les différentes aides financières à l’implantation d’une filiale aux États-Unis (ou d’une usine !) qu’il est possible de demander afin de financer vos projets, assurer vos pertes ou encore obtenir un peu plus de trésorerie.

Partie 1 : les aides publiques chez vous

Partie 2 : les aides publiques aux États-Unis

Partie 3 : le secteur privé

Les aides publiques chez vous

Les aides publiques disponibles dans votre pays d’origine ne sont pas à négliger. Souvent, on part du principe que notre pays ne nous aidera pas dans un projet de filiale à l’étranger. C’est parfois faux.

Notre conseil est de bien s’assurer de demander de l’aide aux différentes entités pour vérifier que vous ne passez pas à côté de celles-ci sans le savoir. Par exemple, en France, il existe des programmes d’aides publiques au niveau national mais aussi au niveau régional. On oublie parfois de s’assurer si la région donne des aides au développement international.

Voici ci-dessous quelques exemples d’aides dans différents pays d’origine.

Attention, nous ne nous engageons pas sur l’exactitude des informations (les données peuvent changer depuis la date de rédaction de cette page) ou des critères d’éligibilités. Nous ne nous engageons pas non plus sur l’obtention systématique des aides. Les informations données ne reflètent pas l’opinion, l’avis ou les règles dictées par les institutions mentionnées. Nous n’avons aucune relation avec ces institutions publiques ou privées. Aussi, nous vous invitons à les contacter directement pour vérifier que nos informations sont justes et toujours d’actualité.

Les auteurs du site internet

1. En France

BPIFRANCE

Bpifrance (Banque Publique d’Investissement) est une entité française de niveau national qui accompagne la croissance, l’innovation et l’internationalisation des entreprises françaises. Bpifrance est une filiale de la Caisse des Dépôts. Créé en 2012, elle est depuis 2017 la nouvelle agence française de gestion des garanties publiques à l’export.

Liste des aides financières disponibles dans le cadre du développement Export / Investissement
  • Assurance Prospection Premiers Pas (A3P)
  • Assurance Prospection
  • Avance+ Export
  • Assurance Caution Export
  • Garantie des préfinancements
  • Prêt Croissance Internationale
  • Crédit Export
  • Fonds d’investissement Bpifrance Capital Développement
  • Fonds d’investissement Bpifrance Capital investissement thématique
  • Fonds d’investissement partenaires
  • Assurance-crédit
  • Assurance change contrat
  • Assurance investissement
  • Garantie de projets à l’international

LES REGIONS

Les régions françaises ont aussi développé pour la plupart d’entre elles des programmes d’aides et de subventions aux démarches export / investissement. Il est important de bien se renseigner pour ne pas passer à côté d’aides intéressantes.

Quelques exemples (liste non-exhaustive)
  • Région Bretagne : Pass Export Com. Financement de supports de communications en langue(s) étrangère(s) à vocation commerciale. Jusqu’à 9000€ de subvention.
  • Région Occitanie : Pass Export Occitanie. Pour une première démarche à l’international ou l’approche d’un nouveau marché. Subvention, peut atteindre 50% des dépenses pour des programmes inférieurs à 40 000 € HT.
  • Région Auvergne Rhône-Alpes : Recruter un cadre export. 50 % des dépenses éligibles pour le recrutement d’un cadre. Le montant de l’aide régionale est plafonné à 30 000 €.

Comment s’y prendre ?

Nous vous conseillons de bien contacter les différentes entités et de structurer votre approche, cela vous aidera à monter les dossiers efficacement. Il est important de bien délimiter votre projet à l’international et de lister toutes les dépenses potentielles (déplacement salons, temps de travail de votre cadre export, dépenses pour l’ouverture de la filiale, frais du cabinet privé de recherche de cibles pour une acquisition…). Ces grandes lignes seront les piliers de vos dépôts de demandes de subventions / assurances.

Vous n’êtes pas seuls : il existe des sociétés privées qui vous aident à structurer vos demandes afin de maximiser les aides dont vous auriez besoin. Ces sociétés connaissent tous les programmes qui sont à votre portée. Elles remplissent avec vous les dossiers et vous conseillent sur toutes les aides que vous pouvez obtenir. Suivant leur business model, elles se rémunèrent parfois à la commission des aides obtenues en votre nom.

2. La Suisse

SERV

L’Assurance suisse contre les risques à l’exportation SERV est un établissement de droit public de la Confédération. Elle couvre les risques politiques et le risque de ducroire (risque commercial) liés à l’exportation de biens et de prestations de services.

Liste des aides financières disponibles dans le cadre du développement Export / Investissement
  • Assurance du risque de fabrication
  • Assurance de crédit de fabrication
  • Garantie de “Bonds”
  • Assurance de crédit fournisseur
  • Assurance du risque de confiscation
  • Assurance de garantie contractuelle
  • Assurance globale pour les membres de Scienceindustries

LES CANTONS

Par ailleurs, les cantons suisses ont aussi développé pour la plupart d’entre eux des programmes d’aides et de subventions aux démarches export / investissement. Il est important de bien se renseigner pour ne pas passer à côté d’aides intéressantes.

Quelques exemples (liste non-exhaustive)
  • Canton de Berne : Promotion des exportations. Les coûts liés au projet d’exportation (p. ex. analyses et études de marché, planification et conception, participation aux foires et congrès, frais de publicité et de traduction) sont pris en compte durant deux ans au maximum à compter du début du projet. Maximum 50% des coûts pris en compte jusqu’à concurrence de 100’000 francs.
  • Canton de Vaud : Service de la promotion de l’économie et de l’innovation (SPEI). Aides pour soutenir des projets en lien avec l’innovation, le développement des moyens de R&D et de production ou l’internationalisation des marchés. Montant d’au moins CHF 100’000.- pour une même entreprise sur une période de 5 ans.

3. La Belgique

L’Awex

L’Agence wallonne à l’exportation et aux investissements étrangers est l’institution en charge de la promotion du commerce extérieur et de l’accueil des investisseurs étrangers en Wallonie. Créée en 2004, elle est le résultat de la fusion entre l’Agence wallonne à l’Exportation et de l’Office for Foreign Investors.

Liste des aides fournies par l’Awex :

  • Support Consultance
  • Support Communication
  • Support Participation à des foires et salons à l’étranger
  • Support Mobilité hors UE
  • Support Bureau de représentation commerciale hors UE
  • Booster Export
  • Entreprises exportatrices citoyennes
  • Antennes logistiques
  • Welcome Offices Export
  • Incubateur – Philadelphie (prix négociés)

La Sofinex

La Sofinex est une entité belge qui a pour but d’encourager les exportations et les investissements ou implantations des entreprises wallonnes, qu’elles soient TPE / PME ou grandes entreprises, à l’étranger.

Liste des aides fournies par la Sofinex :

  • Financement Sofinex
  • Refinancement crédit fournisseur
  • Garantie en faveur des banques
  • Garantie Directe – Investissement à l’étranger (hors UE)

Les aides américaines

1. Le gouvernement fédéral

Le gouvernement fédéral des États-Unis a mis en place toute une multitude de supports et d’aides aux entreprises. À la date où nous écrivons ces lignes, ils sont au nombre de 96. L’entité d’aide à l’investissement aux États-Unis, SelectUSA, a répertorié tous les programmes disponibles dans une liste interactive en ligne : suivre le lien.

2. Les États américains

Les États américains proposent généralement des aides financières à la création de votre filiale aux États-Unis ou l’installation de votre usine sur le marché américain (en direct voire en joint-venture). En général, il n’y a pas d’aides à l’acquisition de sociétés américaines.

Il convient donc de vous adresser aux différentes entités des États américains afin de comparer les programmes. Cependant, comme nous l’avons aussi expliqué dans la page sur l’implantation aux États-Unis, le processus d’octroi d’aides aux États-Unis est différent. Il intervient après la sélection d’un site d’implantation. Les aides financières pour un investissement sont “la cerise sur le gâteau” et non pas ce qui motive principalement un investissement.

Pour retrouver les aides mises en place par l’État de Pennsylvanie, vous pouvez consulter la page dédiée à cet État sur notre site.

3. Les comtés et les villes

Enfin, les comtés et les villes peuvent venir en renfort des États américains afin de fournir le dernier support nécessaire pour faire pencher la balance en faveur de leur localité.

Généralement, les représentants locaux des États américains vous mettront en relation avec eux au moment des visites sur place. Si ce n’est pas le cas, il pourrait être intéressant de récupérer les contacts des personnes en charge du développement économique local et de prendre un rendez-vous pour déterminer si vous avez droit à un support.

Le secteur privé

Le secteur privé est aussi un bon moyen de financer votre projet américain. Toutefois, nous ne souhaitons pas nous étendre davantage sur le sujet mais nous listons ci-dessous quelques pistes pour votre recherche de financement :

  • Banques européennes ou américaines
  • Investisseurs privés européens ou américains
  • Fonds d’investissements, venture capitalist : américains ou français

Notez que les représentants des États américains sur place pourraient (au conditionnel) aussi avoir des contacts dans ces secteurs, si c’est d’intérêt. Il convient de les solliciter uniquement dans le cadre d’une implantation.

Share This

On vous aide gratuitement. À votre tour?

Ce site internet est 100% gratuit, pour vous soutenir vous. En partageant 1 article / poste à votre réseau, vous nous aidez à le maintenir gratuit.